Un canard bavard et du rap à rallonge

On ne sait plus comment inventer. On peut toujours lancer des défis, certes. Vos trois auteurs préférés. Des films, des recettes, des félins. Des images à commenter. Des gens qui réussissent, et des gens fatigués. #Twitter2020, pas bien drôle…

Pire encore:

Dans le cadre du cours Usages pédagogiques et culturels du numérique, vous êtes invité.es à développer un projet de publication sur une plateforme de votre choix et à réfléchir aux modes d’interaction avec votre public.

#Twitter2020, toujours moins drôle: une consigne de cours.

Sauf que, en fait, si. C’est drôle et plein d’idées.

D’abord il y a un canard qui prend la place d’un castor, pour raconter une histoire vraie sans se mouiller les plumes:

Ca se passe ici et ça sélectionne, ça compile, ça source: ça raconte, en mode pro. Victor Hugo s’en mêle de temps en temps,

Et même, on célèbre des batailles locales, qui s’anniversairent ou quasi aujourd’hui, le sachiez-tu seulement!

Petit Canard deviendra grand; on me glisse à l’oreillette qu’il a encore bien des historiettes dans sa besace. Qu’il ne change pas, surtout, son profil de poussin pour nous accommoder de batailles sanglantes comme si de rien n’était…

Et puis il y a du rap là où on ne s’y attend pas. 

Figures de street raconte en mode valse à trois temps: une figure de style, un exemple classique, un exemple rap.

Sauf qu’il y a tellement d’exemples rap. La croissance est réticulaire, les fils se prolongent, la toile se tisse. Ca commence 1/

ça continue 500, ça finit 3000, ou bien?

Ou bien à deux qui s’aiment d’amour et d’herbe tendre, n’en déplaise au crépuscule de Vigny:

Il y a des interpellations en pagaille, on parle de @ à @ . 

Quand je parle de passer au blog, ça hésite. L’archivage? La visibilité? Ce qui importe, c’est la toile qui se tisse, à l’infini des possibles…

(Merci aux étudiant.es de M1 du master Etudes Culturelles Internationales de l’Université du Mans, promotion 2020-2021)


Anne Baillot

I am a Professor of German Studies at Le Mans Université. My areas of research include German literature, Digital Humanities, textual scholarship and intellectual history.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search