Etre Hanna ou ne pas être (une life twitter-style)

Il se passe des choses. Je veux dire, pour moi. Et ce n’est même pas vraiment de ma faute. 

11 juillet 2021

Et encore, ça fut pire. Enfin, mieux. Enfin, plus.

Juin 2021

C’est à cause de lui, là: 

Pourquoi lui? Pourquoi moi? 

Pourquoi moi, parce que je suis Hanna, enfin ich bin Hanna. Hanna, c’est la petite meuf qui incarne les chercheur·es moisissant dans le précariat. C’est sympa d’avoir dessiné une petite meuf jeune. C’est pratique.

En plus, Hanna, elle est pas si rageuse. Elle en a juste marre.

Das ist Hanna

Elle fait bien le petit sourire gentil pour la caméra, mais elle en a ras-la-casquette, c’est net.

J’ai envie de lui dire: Allez Hanna, on se lève et on se casse. 

Reste à voir si on peut se lever et se casser sur twitter.


Anne Baillot

I am a Professor of German Studies at Le Mans Université. My areas of research include German literature, Digital Humanities, textual scholarship and intellectual history.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search